Évaluation des variabilités du profil environnemental du cycle de vie d’un bâtiment et de son pointage de certification LEED, en fonction du choix des matériaux

Yannick Lessard (Étudiant à la maîtrise, Génie civil et génie du bâtiment, USherbrooke

Direction: Ben Amor

Co-direction: Caroline Frenette

Co-direction: Pierre Blanchet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Problématique

« Les bâtiments résidentiels et commerciaux laissent une empreinte environnementale importante » au Canada en consommant « 50 % des ressources naturelles extraites et 33 % de (…) [l’]énergie » [Industrie Canada, 2013]. Afin de diminuer cet empreinte, plusieurs écolabels et standards sont proposés. Cependant, ceux-ci tendent à se concentrer principalement sur certaines phases spécifiques du bâtiment, ce qui peut engendrer un déplacement de l’impact environnemental sur son cycle de vie.

 

 

Objectif

L’objectif de ce projet de recherche est d’évaluer, par une analyse du cycle de vie (ACV), la variabilité du profil environnemental d’un bâtiment certifié LEED. Cette variabilité sera occasionnée par la modification de différentes configurations de matériaux apportée au bâtiment étudié.

 

 

Méthodologie

L’étude se basera sur un édifice à bureau de cinq étages certifié LEED Argent (NC 1.0), qui sera le « Scénario de base ». Pour ce faire, l’ACV de ce bâtiment sera réalisée en le modélisant à l’aide du logiciel SimaPro 8, de la banque de donnée ecoinvent 3.1 et de la méthode d’analyse de l’impact Impact 2002 +. Ensuite, différentes configurations de sous-systèmes, telles que le « Plancher/Plafond » et le « Mur extérieur », et les modifications nécessaires au bâtiment seront relevées et modélisées en réalisant de nouveau l’ACV. Le pointage de la certification LEED v4 pouvant être obtenu en fonction des matériaux de chacun des scénarios sera évalué. Les différents résultats obtenus seront finalement comparés.

 

Applications

Cette étude permettra de quantifier l’intensité des impacts environnementaux sur le cycle de vie d’un bâtiment et la variation de ces impacts en fonction des critères relatifs à la certification LEED v4. Dans l’optique d’améliorer l’impact environnemental des bâtiments qu’ils auront à construire, ses résultats seront cruciaux afin de permettre aux industriels d’orienter leurs efforts dans le choix des matériaux et dans l’application de la certification LEED v4.

Partenaires

CIRCERB

PROVENCHER_ROY​

COARCHITECTURE