Évaluation du potentiel du chauffage résidentiel dans la réduction du réchauffement climatique en utilisant une approche dynamique

Miguel Astudillo (Étudiant au doctorat, Génie civil et génie du bâtiment, USherbrooke)

Direction: Ben Amor

Co-direction: Pierre-Olivier Pineau

Problématique

Il y a un besoin urgent de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et la plupart des pays et régions (Québec inclus) ne sont pas en la bonne direction pour réduire des émissions a niveaux compatibles avec un risque climatique gérable. La plupart des émissions sont relies a la consommation d’énergie mais les méthodes de recherche pour concevoir une meilleur transition ont un potentiel d’amélioration important. Modèles systémiques d’optimisation énergétique (MSOE) sont fréquemment utilisés pour explorer des potentiels Les modèles d'optimisation des systèmes énergétiques sont souvent utilisés pour explorer les voies d'atténuation du réchauffement climatique, mais ils prennent rarement en compte la perspective du cycle de vie, négligeant une partie substantielle des émissions et de leurs conséquences.

Objectif

Ce projet a pour objectif de mettre au point une méthode transparente permettant de combiner un MSOE de la famille TIMES et des méthodes d’analyse de cycle de vie et de l’appliquer au cas du Québec. En particulier, nous visons à résoudre les problèmes soulevés lors de tentatives précédentes, tels que l’équivalence entre procès, l’attribution de l’impact des coproduits et la cohérence des paramètres. Les résultats serviront à fournir des conseils stratégiques afin de mieux planifier la transition énergétique nécessaire.

 

Méthodologie

Le projet utilise NATEM-Québec, un type de modèle d’optimisation TIMES, largement utilisé. Dans un premier temps, différents scénarios seront développés pour répondre à différentes questions telles que : est-il économiquement judicieux d’augmenter l’isolation des ménages ? Le Québec devrait-il développer davantage d'énergie hydraulique ou solaire photovoltaïque ? Quelle serait l’effet d’un aménagement urbain diffèrent sur les couts de transition ? Ensuite, un des scénarios sera évalué avec une perspective de cycle de vie. L’outil d’intégration, constitué d’une série de fonctions et de workflows, sera implémenté en python et mis gratuitement à la disposition de projets ultérieurs.

 

Applications

​Cette étude fournira des conseils stratégiques pertinents sur la façon de réduire les émissions au Québec et leurs conséquences potentielles sur la santé humaine et la qualité des écosystèmes. Cela peut être utile lors de l'évaluation des stratégies d'atténuation. L'outil d'intégration peut être utilisé dans d'autres études pour mieux planifier l'atténuation du réchauffement climatique.

Partenaire industriel

Esmia